Dépenses de santé : un cran dans la rigueur (diffusion LinkedIn le 6/12/2016

Dans ses efforts pour limiter la croissance des dépenses de santé, le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être social a proposé que les personnes âgées paient plus de frais médicaux. Il prévoit d'adopter les propositions en ce sens d'ici la fin de cette année.  14,1 millions de personnes sont concernées par les changements à venir.

Dans la pratique, il s’agit d'augmenter par deux fois le plafond des dépenses médicales directes engagées par les personnes âgées de 70 ans, en août 2017 et août 2018. La réforme n'affectera pas les personnes âgées qui sont exemptées de l'impôt résidentiel en raison de leurs faibles revenus.

Ainsi donc, la limite des dépenses des personnes âgées dont le revenu annuel est inférieur à 3,7 millions de Yens (environ 32 000 €) sera portée en août 2017 à 57 600 yens (environ 500 €) pour les frais d'hospitalisation mensuels, contre 44 400 yens actuellement (environ 386 €) et 24 600 yens (environ 214 €) pour les soins ambulatoires contre 12 000 yens actuels (environ 105 €).

 

Personne_agee.jpg